LE PATOIS DE LA VALLEE DU TRIENT


 

HISTOIRES EN PATOIS

 

La prèyire dè la djue. - La prière de la forêt

Madeleine Gross, Le Trétien

play pause

Ché la fréta dè ta mèijon,
Ché li pan.ne è li tsèvron.
Ché le bou doeu petyou brie
È dè la tyoeutse yó te t'è djie.
Ché le mandze dè ton fochoeu
Féje cholan chu li pètyoeu.
Ché dè ta trâbla le lan,
Féje achebin ton artseban.
Pouèi èitrè rèfe po li vatse, li tsavon,
Pouèi èitrè ton kréyon.
Féje la ravoùra doeu pèile è dè mèijon
Kan vin l'ëvè, la frèida chèijon.
T'è pare di lavintse
Féje le boui è dè kou l'intse.
Oeu grou di dzo è doeu tsotin,
Féje l'onbra chu ton tsemin.
Ché la kòta di poudzin pardu,
Ché la krouèi doeu Bon Dyu.
A l'oeuton dè la vya te poeu t'indremi,
Ché to le to po t'è chotèni.
Ché le chofle dè ta vya
Chèi avoué mè dèleka !
Chèi por mè on bon cholé :
T'in vouardèré tui li binfé.

" On kotyie Charvagnou "
Je suis le faîte de ta maison,
Je suis les pannes et les chevrons.
Je suis le bois du petit berceau
Et du lit où tu te couches.
Je suis le manche de  ta houx
Je fais le plancher sur les piliers du raccard.
Je suis la planche de ta table,
Je fais aussi ton bahut.
Je peux être la mangeoire des vaches, des bestiaux,
Je peux être ton crayon.
Je fais la douce chaleur de la chambre et de la cuisine
Quand vient l'hiver, la froide saison.
Je te protège des avalanches,
Je fais le bassin et parfois le bec de goulot.
Au plus long des jours, en été,
Je fais l'ombre sur ton chemin
Je suis l'abri des oiseaux perdu,
Je suis la croix du Bon Dieu
A l'automne de ta vie, tu peux t'endormir,
Je suis tout autour pour te soutenir.
Je suis le souffle de ta vie,
Sois avec moi attentionné.
Sois pour moi une bonne consolation
Je t'en garderai tous les bienfaits.

Li Charvagnou

RETOUR AU SOMMET DE LA PAGE

RETOUR A LA PAGE DES HISTOIRES EN PATOIS


LE PATOIS DE LA VALLEE DU TRIENT