LE PATOIS DE LA VALLEE DU TRIENT


 

HISTOIRES EN PATOIS

Le korbé è le rèinâ - Le corbeau et le renard

par Benjamin Revaz, Salvan

 

Illustration : Le corbeau et le renard

Illustration Fr.CHAUVEAU

play pause

Le korbé è le rèinâ

Le corbeau et le renard

On grou poudzin to nyie
A dzo amon chu on noyie
L'avè din la gordze on vatsèrin
Ke l'avèi robó oeu Ribolin.
Maître corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Alètsenó pè le chon doeu motyon
Le rèinâ l'avouèitchievè darèi on bochon !
L'a dë : chi matin, y'é onko rin boutó din la vintralye
Adon, m'è faudrè proeu gabâ la krètenalye
Che vouèi férè balyi bâ
Chin ke li vouèi akapâ !
Maître renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Adon le rènâ dë oeu korbé :
" Monchiu korbé, l'è proeu afroeu chin ke t'é bió
Avoué ton nyie foeudâ,
T'a to d'on inkourâ !
Che t'a la chàna ke balye
Atan k'è bàla ta plemalye
T'é le rèine dè tui
Din to le payï ! "
" Hé ! bonjour, monsieur du corbeau,
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage,
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. "
In avouyin ché komplemin
Le korbé l'èirè tan kontin
Ke l'a fotu ouna monstra kroitchà.
Proeu chiu, le frui l'a balya bâ.
L'èirè troua tâ po chin dèbetâ.
L'avèi roeuchèi la kombina doeu rènâ !
A ces mots le corbeau ne se sent pas de joie ;
Et, pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
To kapon, le korbé pardu,
Mujè : Mon fromâdze l'è fotu !
Le renard s'en saisit, et dit :
In partin, le rèinâ li dë :
" Mon grou krètin dè gabian, t'é tu !
Ora, che t'â fan, revouâda mon tchu ! "
" Mon bon monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit au dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "
Le corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.
Adapté de la fable de Jean de La Fontaine
par Maurice Jacquier de Derrière Le Four.
Décembre 1989
Jean de La Fontaine

RETOUR AU SOMMET DE LA PAGE

RETOUR A LA PAGE DES HISTOIRES EN PATOIS


LE PATOIS DE LA VALLEE DU TRIENT